Votre père âgé est immobilisé à son domicile à 200km de chez vous ? Votre jeune ado, à peine sorti de l’hôpital, ne peut bouger le petit doigt ? Vous vous sentez le devoir de les aider, de les accompagner et de leur rendre la vie plus douce ? Alors vous aussi, vous savez ce qu’est la charge mentale du proche aidant.

Gérer les soins à domicile, ce n’est pas une partie de plaisir…

Prenons le cas de Louise. Yvette, la grand-mère de Louise sort de l’hôpital.  Un retour à la maison douloureux… La voilà bonne pour deux mois de soins à domicile. Louise, petite-fille modèle, propose à sa grand-mère de l’aider à trouver l’infirmier idéal. Mais ce n’est pas une tâche aisée… Direction les pages jaunes et ses 25 numéros !
Résultat, deux heures plus tard, aucune infirmière ne propose le mix parfait : Louise est juste un petit peu sur les nerfs !

L’accompagnement d’un proche malade n’est effectivement pas chose aisée. Cette tâche peut être plus ou moins lourde, mais elle porte en elle un paradoxe douloureux : mélanger à l’amour que l’on a pour son proche, il y a aussi cette lassitude physique et psychologique  que son état de santé impose à notre quotidien. Un des points d’inquiétude récurrents du proche aidant concerne les personnes qui entourent au quotidien le malade, et notamment celles qui le soignent : les infirmiers libéraux ! En effet, le manque de relais, de structures adaptées complexifient le quotidien des aidants.

A moins que…

Mais toute âme en détresse a quelque part son ange-gardien. Et celui de Louise, c’est Florence. Infirmière de formation, elle a troqué sa blouse pour une casquette d’entrepreneure en créant libheros. Et ne l’a plus quittée depuis ! libheros qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une plateforme en ligne sur laquelle le proche ou le patient peut prendre rendez-vous avec un professionnel de santé correspondant à ses besoins. La charge mentale s’allège d’autant plus quand on apprend que Driss, le héros du support, est joignable par téléphone, par chat ou par mail pour n’importe quelle demande. Un problème technique, une question ou tout simplement un avis, il est à votre écoute !

Se faire aider, plus qu’une option, une nécessité !

Malgré cette nouvelle solution, trouver un infirmier libéral n’est pas la seule mission d’un proche aidant et on ne dit pas au revoir si facilement à la charge mentale… N’hésitez pas également à vous faire aider en identifiant des interlocuteurs-clefs :

• Les assistantes sociales qui sauront vous conseiller sur le financement, le placement en maison de retraite ou la mise en relation avec des professionnels de santé cf notre article sur « Maintenir à domicile un proche sans s’épuiser »
• Les centres locaux d’information et de coordination, intégrés au sein des mairies qui pourront vous informer, vous orienter et faciliter vos démarches en tant que proches aidants.
• Les centres d’aide psychologique qui vous aideront à gérer sereinement cette charge mentale au quotidien.

 

Pour en savoir plus sur libheros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *