Femmes et maladies cardio-vasculaires

Femmes et maladies cardio-vasculaires

Les maladies cardio-vasculaires : 1re cause de décès chez les femmes en France

Les maladies cardio-vasculaires sont la principale cause de mortalité chez les femmes en France. Elles tuent 8 fois plus que le cancer du sein ! 94 000 femmes décèdent en France chaque année d’une maladie cardio-vasculaire. L’infarctus du myocarde en est la première cause, avec 18% des décès féminins,suivi par l’accident vasculaire cérébral (AVC) (14%),puis les autres pathologies vasculaires (10%).

Pourquoi les hormones ne protègent plus autant les femmes des maladies cardio-vasculaires ?

Pendant longtemps, les femmes ont été protégées des maladies cardio-vasculaires grâce à leurs hormones naturelles, les œstrogènes. Les femmes ont considérablement modifiées leur modes de vie et adoptent les mêmes comportements à risque que les hommes. Un des plus bel exemple est le tabac. Les femmes ont rattrapé les hommes ces dernières années…  Sur les 14 millions  de fumeurs quotidiens en France 6,5 millions sont des femmes.

Mais le tabac n’est pas le seul responsable, on observe également chez les femmes un fort développement des autres facteurs de risque : consommation d’alcool, manque d’exercice physique, alimentation déséquilibrée, surpoids, stress grandissant, précarité… Ils réduisent eux aussi l’effet protecteur des œstrogènes naturels. Le pourcentage de femmes de moins de 50 ans victimes d’un infarctus a été multiplié par 3 depuis 15 ans!!

Infarctus du myocarde de la femme : des symptômes différents de l’homme

L’infarctus du myocarde se reconnaît parfois par une douleur qui apparaît au niveau du thorax et irradie dans le bras gauche et jusqu’à la mâchoire, comme pour les hommes.
Ce symptôme aussi net est  plus rare chez les femmes . L’infarctus de la femme est précédé de signes avant- coureurs :

  • Douleurs dans la poitrine ou dans l’épaule, palpitations lors d’un effort, par exemple ne pas toujours penser que c’est le stress ou  la fatigue
  • Pensez à votre coeur en cas d’essoufflement et ne pas toujours penser que c’est de l’anxiété
  • Vigilance sur  les symptômes pris, à tort, pour des problèmes digestifs : nausées, vomissements, sueurs, douleurs dans l’estomac

Contraception, grossesse et ménopause = périodes  de vigilance

  • CONTRACEPTION

La contraception à base d’œstrogènes de synthèse (la plupart des pilules classiques,et plus récemment les patchs cutanés et les anneaux vaginaux) favorise la coagulation du
sang, donc les caillots dans la circulation. Le tabac rigidifie les artères et favorise aussi de son côté la formation de caillots sanguins. L’association du tabac et
d’une contraception avec œstrogènes de synthèse renforce les risques d’obstruction de vos   artères et de vos veines. Elle multiplie fortement le risque d’infarctus ! Même en ne fumant que quelques cigarettes par jour, il faut absolument opter pour une autre type de  contraception, ne contenant pas d’œstrogènes de synthèse.

  • GROSSESSE

Il faut dépister  l’hypertension  pendant  sa  grossesse. Si la majorité des femmes s’adapte sans problème, la grossesse peut parfois révéler une maladie cardiovasculaire
ignorée jusqu’alors ou bien l’aggraver. Il est donc important de faire de l’activité physique pendant la grossesse, quelques précautions sont à prendre afin de la pratiquer en toute sécurité. Avant toute chose, il est impératif de consulter le médecin, le gynécologue ou la sage-femme qui suit votre grossesse pour vérifier qu’une activité physique n’est pas contre-indiquée.
Il faudra adapter le type d’activité , la durée et la fréquence en fonction des recommandations de votre médecin.
Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre article sur  » Se bouger pendant sa grossesse « 

  • LA MÉNOPAUSE

Les femmes chez lesquelles une hypertension ou un diabète a été diagnostiqué pendant une grossesse doivent rester vigilantes à la ménopause  . Un certain nombre d’entre elles développent une maladie cardio-vasculaire,avec un risque important d’infarctus du myocarde ou d’AVC . A la ménopause, les femmes ont tendance à prendre du poids, à avoir un excès de mauvais
cholestérol et de triglycérides, à développer un diabète donc vigilance …

Et enfin quelques conseils au quotidien ?

MANGER  ÉQUILIBRÉ,  EN  PRENANT  SON TEMPS –  PEU D’ALCOOL- MOINS DE STRESS- RÉDUIRE LE SEL - UN BON SOMMEIL- RIRE (LOL,PTDR)-PAS  DE  CONTRACEPTION  AVEC  DES  ŒSTROGÈNES  DE  SYNTHÈSE  SI  L’ON  FUME APRÈS 35 ANS – UN CONTRÔLE MÉDICAL RÉGULIER- NE PAS FUMER cf notre article sur « femmes et tabac « 

Et pratiquer une activité physique régulière ….

Et pour en savoir plus sur « femmes et maladies cardio-vasculaires », l’association « Like Your Health » vous donne RDV  aux entretiens médicaux d’Enghien le samedi 29 septembre

Infos et inscriptions : http://www.lesentretiensdenghien.com/

1 réflexion sur “Femmes et maladies cardio-vasculaires

  1. Je retiendrai de ces Entretiens Médicaux d’Enghien (EME) ma rencontre avec Karine Laurent, une jeune femme à suivre…Tellement elle est énergique, stimulante et positive! Encore bravo pour votre professionnalisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *